forum sur tout ce qui concerne la cuisine d hier et d aujourd'hui
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Le régime pauvre en graisse et en cholestérol
Mar 29 Déc - 22:15 par fifi

» Cocotte
Dim 15 Nov - 0:30 par fifi

» le thé vert
Mar 27 Oct - 18:52 par manu6500

» poule
Dim 7 Juin - 12:40 par Invité

» regime diabetique
Mer 27 Mai - 1:07 par zouzoute91

» comment avez vous connu ce forum ?
Mar 26 Mai - 22:54 par zouzoute91

» Vendredi 20 février 2009
Ven 22 Mai - 18:00 par manu6500

» Régime hyperprotéiné du Dr Dukan
Lun 18 Mai - 11:06 par Bamkhaloup

» Piètre cuisinière normande
Lun 18 Mai - 10:52 par Bamkhaloup

» Le régime Atkins
Mar 12 Mai - 14:00 par nono

» Le régime Méditerranéen
Mar 12 Mai - 13:59 par nono

» Essai comparatif... des régimes amaigrissants ......
Mar 12 Mai - 13:29 par nono

» le regime de la Soupe au choux...
Mar 12 Mai - 13:27 par nono

» TGV... par le Dr Fricker
Mar 12 Mai - 13:26 par nono

» Mayo
Mar 12 Mai - 13:25 par nono

» Régime Scarsdale
Mar 12 Mai - 13:24 par nono

» diète protéinée
Mar 12 Mai - 13:23 par nono

» régime dissocié
Mar 12 Mai - 13:23 par nono

» Régime Pritikin
Mar 12 Mai - 13:21 par nono


Partagez | 
 

 Régime Pritikin

Aller en bas 
AuteurMessage
nono
Fondateur
Fondateur


Messages : 86
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Régime Pritikin   Mar 12 Mai - 13:21

En bref
Perte de poids
Oui

Choix d'aliments
Une grande variété

En pratique
Facile à suivre à court et à moyen terme.
Difficile à suivre à long terme.

Attention
Carences en acides gras essentiels et en vitamines liposolubles.


Les origines
L'inventeur de ce régime, Nathan Pritikin, qui avait toujours été très intéressé par la science médicale, apprit, à l'âge de 41 ans, que ses artères étaient pratiquement bloquées par le cholestérol. Fort de ses connaissances, il entreprit aussitôt un programme combinant une diète très faible en matières grasses et de l’activité physique, ce qui n'était pas préconisé à l'époque (fin des années 1950) pour les maladies coronariennes.

Son état s'améliora au point de redevenir normal. L'homme venait de trouver la cause à laquelle il allait consacrer le reste de sa vie. Après avoir poursuivi ses recherches avec détermination, il fonda le Pritikin Longevity Center, en Californie, et publia The Pritikin Diet and Exercice, qui s'est vendu à des millions d’exemplaires depuis 1976. Les principes alimentaires au coeur du régime Pritikin visent à court-circuiter ce qu'il a appelé le fat instinct (l’instinct du gras), un mécanisme qui inciterait l'être humain à rechercher une nourriture grasse, et qui pousserait notre organisme à emmagasiner ces lipides en vue de la prochaine famine.

Les grands principes
Les objectifs
Perdre du poids
Prévenir et renverser les maladies cardiovasculaires
Contrôler le diabète de type II
Diminuer la pression artérielle
Prévenir le cancer
Réduire la douleur causée par l’arthrite
Les grandes lignes
Comme celui de Dean Ornish, le régime Pritikin fait partie des régimes faibles en matières grasses et riches en glucides complexes et en fibres alimentaires. En fait, il est presque végétarien : seulement 5 % à 10 % des calories proviennent des matières grasses et 10 % à 15 % proviennent des protéines, tandis que 75 % à 80 % des calories proviennent des glucides. La très faible teneur en matières grasses est exceptionnelle; même le régime de l’American Heart Association, considéré comme prudent, permet jusqu'à 30 % de l’énergie provenant des matières grasses.

Aliments permis

Tous les fruits
Tous les légumes
Avocat (maximum 60 ml / ¼ tasse par jour)
Haricots secs, lentilles et pois
Produits céréaliers entiers
Lait, yogourt et fromage sans gras
Fines herbes et épices
Noix et graines non salées
Alcool (quatre portions par semaine pour les femmes et sept pour les hommes)
Café et thé (une boisson par jour)
Blanc d’oeuf cuit (maximum 105 g / 3 1/2 oz par jour)
Poissons et fruits de mer
Volailles, partie blanche (une fois par semaine), qu'on peut remplacer par du bison sauvage
Viande maigre (une fois par mois)
Pour perdre du poids, il est recommandé de limiter le plus possible les jus de fruits, les fruits séchés, les noix et les graines ainsi que les sucres raffinés.

Les aliments à consommer le moins possible

Huiles végétales
Sucres raffinés
Sucres artificiels
Sel
Aliments salés
Condiments
Aliments à supprimer

Gras animaux, huiles tropicales (de palme et de coco), beurre, lard, gras de poulet, beurre de cacao, chocolat, margarine, huiles hydrogénées et partiellement hydrogénées
Viandes grasses, viandes froides et charcuteries
Produits laitiers à 1 % et plus de matières grasses
Noix de coco
Substituts de sel (chlorure de potassium)
Jaune d’oeuf
Fritures
Desserts et pâtisseries
Croustilles et friandises
Vinaigrettes
Mayonnaise
Les mécanismes d'action
Allégués

Le régime Pritikin prétend contrecarrer un mécanisme de survie qui n'est plus adapté aux conditions de vie actuelles, où les famines sont peu probables. Ce mécanisme, qu'il appelle fat instinct, nous amènerait à manger plus que nécessaire en temps d'abondance et à limiter nos activités pour conserver nos ressources, ce qui aurait pour effet d'abaisser le métabolisme. Selon Robert Pritikin, fils de Nathan Pritikin et auteur du livre The Pritikin Weight Loss Breakthrough – 5 Easy Steps to Outsmart Your Fat Instinct, on pourrait déjouer cet instinct en limitant au maximum les matières grasses ainsi qu'en augmentant la consommation de glucides complexes et de fibres alimentaires.

Pritikin fils écrit également que les aliments riches en glucides complexes et fibres alimentaires procurent une plus grande satiété que les aliments riches en matières grasses et en glucides raffinés, comme les pâtisseries commerciales sans fibres alimentaires, même si ces dernières sont plus riches en calories.

Démontrés

Une étude publiée dans le Journal of American College of Nutrition, en 2000, est venue à la conclusion que les régimes faibles en matières grasses et riches en glucides complexes et fibres alimentaires seraient idéaux pour réduire le taux de cholestérol et le risque de maladies cardiovasculaires. Cette étude est basée sur une synthèse de la littérature et sur des prédictions statistiques.

On sait depuis longtemps que l’alimentation idéale pour prévenir les maladies, surtout les maladies cardiovasculaires, consiste en une diète riche en glucides complexes à faible index glycémique (50 % à 55 %) d’une part, et modérée en lipides (30 % et moins) et en protéines (15 % à 20 %) d’autre part. L’apport en acides gras monoinsaturés est très important. Toutefois, le régime Pritikin est beaucoup plus riche en glucides complexes (75 % à 80 %) et beaucoup moins riches en lipides (5 % à 10 %) que ce qui est généralement recommandé, notamment par Santé Canada. De plus, aucune recette du régime Pritikin ne contient d’huiles ou de noix riches en acides gras monoinsaturés (par exemple, l’huile d’olive ou de canola, les amandes et les pacanes).

Menu type d’une journée
Repas du matin

Orange
Gruau
Son de blé
Yogourt nature écrémé

Repas du midi

Pita de blé entier farci de haricots noirs et de légumes
Laitue
Brocoli
Lait écrémé



Collation : Carottes et céleris crus

Repas du soir

Riz brun
Crevettes, pétoncles et légumes cuits à la vapeur
Thé
Pomme


Avantages et inconvénients
Satiété et bien-être

L’apport élevé en fibres et l'apport suffisant en protéines favorisent la satiété. Mais la très faible quantité de matières grasses peut donner des mets un peu secs et moins savoureux, ce qui peut devenir déplaisant.

En pratique

Si l’on peut se priver de beurre, de margarine, de sauces crémeuses, de vinaigrettes à l'huile, de plats avec fromage et de charcuteries, ça va. Au restaurant, c'est plus compliqué parce qu'on y trouve rarement des sauces, des vinaigrettes et des desserts sans gras (à l’exception des salades de fruits).

Perte de poids

Pendant une étude de 24 semaines, 109 personnes obèses ayant suivi une diète faible en gras, riche en glucides à faible index glycémique et sans restriction de calories a provoqué une baisse de 15 % du gras corporel. L’adhésion à cette diète a été très bonne, mais elle devra être testée de nouveau dans le cadre d’études cliniques randomisées.

Attention

L’apport très limité en matières grasses peut occasionner des déficiences en acides gras essentiels (oméga-3 et oméga-6). Il est aussi bien connu que les caroténoïdes (de puissants antioxydants) ainsi que les vitamines liposolubles A, D, E et K sont mieux absorbés en présence de gras alimentaires.
Le régime Pritikin est un régime « taille unique » : il ne tient pas compte des différences génétiques qui font que les individus ont des besoins nutritionnels différents.
À court terme, le régime Pritikin pourrait amener une irritation des intestins étant donné l’apport en fibres alimentaires très élevé. Toutefois, cet effet négatif devrait s’estomper avec le temps.
Les produits alimentaires sans gras tels les vinaigrettes contiennent généralement beaucoup d’additifs alimentaires.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chea.1fr1.net
 
Régime Pritikin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon régime en a pris un coup!
» Cécile - régime de la dietéticienne / ww
» Gâteau "régime" à la noisette
» rubrique régime [répondu]
» Régime et alimentation équilibrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cuisine d hier et d aujourd'hui :: Regimes :: Les Divers Regimes-
Sauter vers: