forum sur tout ce qui concerne la cuisine d hier et d aujourd'hui
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Le régime pauvre en graisse et en cholestérol
Mar 29 Déc - 22:15 par fifi

» Cocotte
Dim 15 Nov - 0:30 par fifi

» le thé vert
Mar 27 Oct - 18:52 par manu6500

» poule
Dim 7 Juin - 12:40 par Invité

» regime diabetique
Mer 27 Mai - 1:07 par zouzoute91

» comment avez vous connu ce forum ?
Mar 26 Mai - 22:54 par zouzoute91

» Vendredi 20 février 2009
Ven 22 Mai - 18:00 par manu6500

» Régime hyperprotéiné du Dr Dukan
Lun 18 Mai - 11:06 par Bamkhaloup

» Piètre cuisinière normande
Lun 18 Mai - 10:52 par Bamkhaloup

» Le régime Atkins
Mar 12 Mai - 14:00 par nono

» Le régime Méditerranéen
Mar 12 Mai - 13:59 par nono

» Essai comparatif... des régimes amaigrissants ......
Mar 12 Mai - 13:29 par nono

» le regime de la Soupe au choux...
Mar 12 Mai - 13:27 par nono

» TGV... par le Dr Fricker
Mar 12 Mai - 13:26 par nono

» Mayo
Mar 12 Mai - 13:25 par nono

» Régime Scarsdale
Mar 12 Mai - 13:24 par nono

» diète protéinée
Mar 12 Mai - 13:23 par nono

» régime dissocié
Mar 12 Mai - 13:23 par nono

» Régime Pritikin
Mar 12 Mai - 13:21 par nono


Partagez | 
 

 Essai comparatif... des régimes amaigrissants ......

Aller en bas 
AuteurMessage
nono
Fondateur
Fondateur


Messages : 86
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Essai comparatif... des régimes amaigrissants ......   Mar 12 Mai - 13:29

Les régimes amaigrissants fleurissent quelque soit la saison: presse féminine, télévision et, maintenant Internet en tirent profit et exploitent cette véritable industrie! Les “Grands Noms” des régimes se déclinent en une multitude de variantes….prêts à attirer leur proie!
Alors, avant de se laisser tenter par l’un ou l’autre, il est bon de faire le point sur leurs principes, leur efficacité et leurs risques.



Le REGIME DISSOCIE:

1/ Principes:
L’association de certains aliments fait grossir: il faut donc consommer une seule famille d’aliments par repas (ou par jour, selon la méthode choisie).
Aucune autre restriction, même manger à volonté est possible.

2/ Résultats:
La lassitude et l’impression de satiété qu’elle déclenche en mangeant un seul et même aliment par repas, entraine un effet de “dégoût” et de diminution des ingestas. Une perte de poids est donc garantie, mais gare à l’effet “boomerang” dés l’arrêt du régime…

3/ Effets secondaires:
L‘organisme assimile moins bien les aliments: sur plusieurs semaines, ce régime entraine des carences évidentes en micro-nutriments, une fonte musculaire et donc un affaiblissement.



Le REGIME de Mr MONTIGNAC:

1/ Principes:
C’est une variante du régime dissocié.
Les aliments à index glycémique élevé (carottes, pommes de terre, céréales raffinées…) sont interdits. Les autres aliments glucidiques sont permis, 2 à 3 fois par semaine, et consommés seuls.
Il ne faut jamais associer - des aliments riches en Lipides avec ceux riches en Glucides,
- des aliments contenant des Protéines animales avec des féculents.
Les Protides et les Lipides peuvent être associés au cours d’un même repas. Ils sont permis à volonté.
Les fruits sont autorisés mais en dehors des repas.

2/ Résultats:
La perte de poids est concluante; avec le retour à une alimentation normale, une reprise de poids est observée, mais peut être moins rapide qu’avec les autres régimes.

3/ Effets secondaires:
Ce régime aboutit à une alimentation riche en graisses avec des conséquences sur l’apparition de maladies cardio-vasculaires et une élévation de la cholestérolémie.
L’insuffisance d’apport en glucides entraine une fonte musculaire et un état de fatigue.


Le REGIME du Dr ATKINS ou REGIME SANS GLUCIDES:

1/ Principes:
Ce régime exclut tous les apports de Glucides; il est donc sans: féculents, légumes secs, fruits, lait, sucreries et alcool. La ration de légumes verts ne doit pas excèder 50g par repas.
Les autres aliments riches en Protéines et en Lipides sont autorisés à volonté.

2/ Résultats:
Ils sont trés concluants la 1ère semaine, puis la perte de poids devient moins évidente.

3/ Effets secondaires:
L’Absence de Glucides dans l’alimentation a plusieurs conséquences:
- l’organisme synthétise des Corps Cétoniques aux propriétés de coupe-faim, mais aussi responsable d’un état nauséeux,
- les graisses et les muscles fournissent l’énergie nécessaire à l’organisme pour fonctionner correctement: fonte musculaire, état de fatigue et dépression apparaissent,
- des carences en vitamines anti-oxydantes (vitamine C), en minéraux et en fibres sont inévitables.
Ce régime apporte un taux en Lipides excessif, augmente la cholestérolémie, et les risques d’apparition de maladies cardio-vasculaires ne sont pas à exclure.
D’autres symptomes sont à citer: constipation, maux de tête, respiration difficile.



Le REGIME MAYO:

1/ Principes:
C’est un régime de 14 jours, trés restrictif à 800/1000 Kcal/jour. Il compte de nombreuses interdictions: les matières grasses, les féculents et légumes secs, les produits sucrés et les
laitages. La consommation de fruits est trés limitée.
Un impératif: consommer 6 oeufs/semaine.

2/ Résultats:
Avec un taux calorique aussi bas, la perte de poids est obligatoire, mais la reprise des kilos perdus à l’arret du régime, est aussi rapide…

3/ Effets secondaires:
L’apport calorique est trop restreint et des carences en protéines, vitamines, et minéraux sont inévitables: l’organisme puise ses besoins en énergie et micro-nutriments non seulement dans le tissu adipeux mais également dans les tissus musculaires et osseux : fatigue, méforme psychique et risque d‘ostéoporose sont à craindre.
Ici encore l’apport en Lipides est élevé, et les risques de maladies cardio-vasculaires ne sont pas négligeables.



La DIETE PROTEIQUE:

1/ Principes:
Ce régime est possible uniquement sous contrôle médical et sur une durée trés courte. Il s’adresse aux personnes qui ont besoin de maigrir rapidement en vue d’une intervention
chirurgicale. Il peut aussi aider celles qui ont besoin d’un “petit coup de pouce” pour amorcer leur perte de poids.
Les éléments nutritifs essentiels sont couverts malgré des apports caloriques trés bas (environ 500 Kcal).
Les repas sont composés surtout d’aliments riches en Protéines ou de mélange industriel à base de poudre de Protéines, de Vitamines, et de Minéraux.
Les fruits et legumes autorises apportent les vitamines et mineraux.

2/ Résultats:
Ils sont immédiats et spectaculaires.

3/ Effets secondaires:
Une telle restriction alimentaire, non suivi médicalement, ne peut être envisagée: les risques et accidents de dénutrition seraient trop graves.



Le REGIME SCARDALE:

1/ Principes:
Ce programme de 14 jours a été élaboré par un cardiologue américain, le Dr Tarnower.
Il comporte de nombreux interdits: tous les féculents, les matières grasses ajoutées, les charcuteries, les laitages, les jus de fruits, les desserts sucrés, le chocolat et l’alcool.
Il faut impérativement suivre les menus donnés. Apres les 2 semaines, une période de stabilisation est commencée: elle autorise quotidiennement 2 tranches de pain, de la confiture sans
sucre, 1 verre de vin et, 3 oeufs dans la semaine.

2/ Résultats:
La perte de poids est moyenne, voire insuffisante. Le retour a une alimentation normale signifie nouvelle prise de poids…

3/ Effets secondaires:
Le déséquilibre de ce régime est du à l’absence de produits laitiers (donc de Calcium) et de Lipides (donc de vitamines A, E et D). Ici encore un tableau carentiel est à prevoir:
ostéoporose, problèmes occulaires, dermatoses...



Les CURES de FRUITS ou REGIME HOLLYWOOD:

1/ Principes:
Ne manger que des fruits et à volonté.

2/ Résultats:
La perte de poids est assurée mais à quel prix! Lassitude et dégoût ne permettent pas de prolonger ce régime trop longtemps…et garantissent un retour au poids initial, voir plus.

3/Effets secondaires:
Ce régime est totalement déséquilibré et dangereux. Les nutriments essentiels sont abscents (Protéines, Lipides et Glucides complexes). L’organisme puise dans les réserves du tissus
adipeux, du tissu musculaire et du tissu osseux. Le résultat est une fonte musculaire, un risque d’ostéoporose et une altération de l’état général.



La SOUPE AMAIGRISSANTE:

1/ Principes:
Durant 1 semaine, il s’agit de consommer, à volonte, une soupe basse en calorie (recette bien précise) ainsi que 2 ou 3 autres aliments. Cette soupe a pour but de “nettoyer” le tube
digestif.

2/ Résultats:
Ils sont trés concluants et rapides. Mais, une nouvelle fois, la monotonie et la restriction calorique sévère sont difficiles à surmonter sur une longue période et l’effet “boomerang” est
quasi inévitable.

3/ Effets secondaires:
Perdre du poids aussi rapidement est dangereux sans contrôle médical: la fonte de la masse grasse est accompagnée , là encore d’une fonte musculaire et osseuse, avec fatigue et
altération de l’état général.

Les SUBSTITUTS de REPAS:

1/ Principes:
A l’origine, ils ont été élaborés à des fins thérapeutiques: ils sont utilisés chez des personnes hospitalisées incapables de s’alimenter normalement. Ils sont composés de tous les
nutriments et micro-nutriments nécessaire: ils peuvent remplacer un repas; d’où l’idée d’utiliser le principe et de l’adapter à un régime amincissant.
Il existe aujourd’hui différentes saveurs et textures (liquide, crème, poudre à reconstituer).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chea.1fr1.net
nono
Fondateur
Fondateur


Messages : 86
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Essai comparatif... des régimes amaigrissants ......   Mar 12 Mai - 13:29

2/Résultats:
Ils permettent de perdre du poids mais, malgré les variétés, la lassitude et ses conséquences sont dangeureuses. L’efficacité ne pourra être durable qu’associée à une éducation
nutritionnelle.

3/Effets secondaires:
Les substituts ne contiennent pas de fibres dont l’utilité est maintenant reconnue pour l’organisme. Ils ne remplaceront jamais de vrais aliments et leurs plaisirs gustatifs. Ils peuvent
toutefois servir de dépannage: il est préférable de consommer un substitut plutôt que de sauter un repas!


Les WEIGT WATCHERS:

1/ Principes:
Il s’agit de suivre un régime hypocalorique établi et d’assister toutes les semaines à des réunions de contrôle (pesée) mais aussi , de soutien moral, et de motivations grâce à des
échanges entre "clients"…
Les aliments sont classés en 3 catégories de couleurs différentes:
- vert = aliments sans graisses à consommer à volonté,
-orange = aliments de base à consommer normalement,
- rouge = aliments riches en Lipides et/ou Glucides, à consommer modéremment.
Une phase de stabilisation est prévue en fin de programme: elle enseigne une bonne hygiène alimentaire.

2/ Résultats:
L’effet de groupe et de soutien est trés positif. La perte de poids est plus lente, et constante: c’est un programme à long terme. Les risques de récidive sont ainsi réduits.

3/ Effets secondaires:
L’alimentation, malgré sa restriction calorique, reste équilibrée et sans conséquences pour l’organisme.
Le problème, ici, serait plus l’aspect financier de ces nombreuses séances à suivre.



Le REGIME DIETETIQUE:

1/ Principes:
C'est un régime hypocalorique équilibré: il respecte les besoins journaliers en nutriments et micro-nutriments.
Etabli avec "complicité" entre le diététicien et le patient, il est donc personnalisé et adapté: il tient compte des goûts alimentaires, du rythme de vie, de l'activité physique de chacun mais
aussi des éventuels critères pathologiques existants (cholestérol, diabète, hypertension...).
Il n'est pas synonyme de restrictions sévères, frustrations et monotonie: les repas sont trés variés.
Il est accompagné d'une multitude de conseils généraux sur l'alimentation, sur la cuisine... qui permet de se nourrir sainement.
Le "poids idéal" atteint, un programme de stabilisation est établi toujours avec le même souci de personnalisation.
Si le patient est demandeur, un soutien psychologique peut être associé au suivi alimentaire: réfléchir pour mieux maigrir...

2/Résultats:
Même si pour certaines personnes, la perte de poids est lente, elle sera toujours concluante et durable. Une action à long terme est plus bénéfique, elle permet d'acquérir et de garder de
bonnes habitudes alimentaires.

3/Effets secondaires:
Tous les besoins nutritifs sont assurés par ce régime équilibré: il n'y a donc aucun effet secondaire négatif. La nouvelle hygiène de vie apprise et acquise est l'assurance d'une meilleure et
bonne santé.

MEDECINE DOUCE:

1/ Les mucilages:
Ce sont des substances, sous forme de gélules ou d’infusions, à base d’algues qui gonflent au contact de l’eau dans l’estomac. Elles forment un gel et apportent ainsi une sensation de
satiété. Le volume des prises alimentaires est diminué et une perte de poids est amorcée: elle ne sera efficace et durable que si la correction des erreurs alimentaires y est associée.

2/ L’acupunture:
Les aiguilles placées à des points précis, régularisent les désordres énergétiques et les déséquilibres pondéraux.

3/ Les Patchs:
Ce ne sont pas des médicaments: ils sont composés de substances diverses dites “naturelles”.
Leur mode d’action est de couper l’appétit, d’activer le métabolisme en brulant et réduisant le stockage des Lipides et des Glucides.
Ils diminueraient le volume des prises alimentaires et déclencheraient ainsi la perte de poids. A la fin du traitement, l’habitude de moins manger serait prise. Et, même sans modifier les
erreurs alimentaires, le poids resterait stable?

Ces procédés sont un peu "simplistes" pour apparaitre comme la Solution Miracle aux problèmes de surpoids! Si leur efficacité était réelle et reconnue, le corps medical et diététique l'aurait probablement exploité: pourquoi garderait il une image de "bourreau" de l'alimentation avec des régimes, soit-disant, restrictifs, si une methode plus plaisante existait?



Les MEDICAMENTS:

1/ Le Xénical:
Il agit en stoppant 30% de l’absorption des graisses contenues dans les aliments. Son rôle se limite au tube digestif, il n’a pas d’action au niveau du cerveau.
Il est proposé et prescrit aux personnes obèses (IMC* supérieur à 27) présentant des complications (hypertension, diabète…). Il est associé à un régime hypocalorique, hypolipidique et à un programme d’exercices physiques. Il est donc un complèment à un programme d’hygiène de vie: la perte de poids sera efficace et durable.
Les effets secondaires sont liés à une baisse des apports en vitamines liposolubles (vitamines A, E et D): un support médicamenteux est parfois nécessaire.

2/ Le Réductil:
Il fait fureur aux Etats Unis et arrive en Europe. Ce médicament sera prescrit uniquement chez des personnes ayant un IMC* supérieur à 30 et sera accompagné d’un programme de correction des erreurs alimentaires.
Il aide à brûler les calories tout en diminuant l’appétit.
Le seul effet secondaire relevé jusqu‘à présent est une augmentation de la tension artérielle. La perte de poids engendrée par le traitement abaissera petit à petit cette tension et la stabilisera à la normale.

Ces médicaments sont nouveaux, la prudence est donc de rigueur. Les répercussions à long terme ne sont pas encore connues…
Il faut, aussi, bien être conscient que l’efficacité de ces traitements n’est pas due au médicament seul, mais bien au programme complet: rééducation alimentaire + nouvelle hygiène de vie + médicament. Ce dernier est une aide intéressante mais non suffisante…

* IMC: Indice de Masse Corporelle.

3/ Les coupes-faim, diurétiques et hormones thyroidiennes:
Avec la Réglementation Européenne, ces produits ont disparu des pharmacies, sans regret pour le corps médical. Ils étaient composés de substances agissant sur le système nerveux et
créant une certaine dépendance. Ils ont été assimilés à des “drogues”.
Leur efficacité était médiocre pour des effets secondaires non sans gravité: hypertension pulmonaire, problèmes cardiaques et troubles de la glande thyrroïde.



LA CHIRURGIE:

Différentes interventions chirurgicales existent. Leur efficacité est passagère et non satisfaisante, compte tenu de l'acte pratiqué et des conséquences sur la santé.

1/ La Liposuccion:
Pour certaines surcharges adipeuses localisées, il est proposé une aspiration de la graisse sous-cutanée. Ce traitement agit sur une courte période,et devra être répété régulièrement, s'il
n'est pas accompagné d'une prise en charge diététique.

2/ Ballonet dans l'estomac:
Un ballonet est placé dans l'estomac dont le volume est ainsi réduit: la satiété apparait plus rapidement. Un inconfort gastrique est permanent, il est souvent accompagné de
de vomissements. En conséquences, les prises alimentaires diminuent (donc le poids aussi), peuvent atteindre un taux calorique trop faible et conduire à une altération de l'état général.

3/ La gastro-plastie:
Il existe 3 techniques dont le but est de réduire le volume de l'estomac chirurgicalement (utilisation d'agrafes, ou d'anneau). Il devient impossible d'ingérer de grandes quantités de
nourriture. Ces restrictions alimentaires forcées aboutissent à des carences nutritionnelles.

4/ Le shunt jéjuno-iléal:
Le chirurgien établit une communication entre le jéjunum et l'iléon (2 parties de l'intestin grêle) limitant ainsi l'absorption d'une partie des nutriments ingérés et, .... inévitablement,
créant un état carentiel grave.



La majorité de ces régimes amaigrissants sont tentants et paraissent efficaces, rapides, surtout les 1ers jours. Ils sont, en fait, dangeureux, difficiles voir impossible à
suivre à long terme: monotonie, apparition de frustrations alimentaires, effets secondaires non anodins (puisque pathologiques)….et inévitable reprise de poids au
retour à l'alimentation habituelle.
Sans un suivi et une réeducation nutritionnelle, ces régimes arrêtés, les mauvaises habitudes alimentaires reprennent le dessus et les kilos superflus réapparaissent.
L’organisme réagit à la période de privation passée: il met en réserve tout ce qu’il peut dés que l’occasion se présente. La valse infernale des régimes commence!
Jouer au “yoyo” avec son poids est dangereux pour l’organisme: vouloir maigrir, c’est accepter une nouvelle hygiène de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chea.1fr1.net
nono
Fondateur
Fondateur


Messages : 86
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Essai comparatif... des régimes amaigrissants ......   Mar 12 Mai - 13:29

2/Résultats:
Ils permettent de perdre du poids mais, malgré les variétés, la lassitude et ses conséquences sont dangeureuses. L’efficacité ne pourra être durable qu’associée à une éducation
nutritionnelle.

3/Effets secondaires:
Les substituts ne contiennent pas de fibres dont l’utilité est maintenant reconnue pour l’organisme. Ils ne remplaceront jamais de vrais aliments et leurs plaisirs gustatifs. Ils peuvent
toutefois servir de dépannage: il est préférable de consommer un substitut plutôt que de sauter un repas!


Les WEIGT WATCHERS:

1/ Principes:
Il s’agit de suivre un régime hypocalorique établi et d’assister toutes les semaines à des réunions de contrôle (pesée) mais aussi , de soutien moral, et de motivations grâce à des
échanges entre "clients"…
Les aliments sont classés en 3 catégories de couleurs différentes:
- vert = aliments sans graisses à consommer à volonté,
-orange = aliments de base à consommer normalement,
- rouge = aliments riches en Lipides et/ou Glucides, à consommer modéremment.
Une phase de stabilisation est prévue en fin de programme: elle enseigne une bonne hygiène alimentaire.

2/ Résultats:
L’effet de groupe et de soutien est trés positif. La perte de poids est plus lente, et constante: c’est un programme à long terme. Les risques de récidive sont ainsi réduits.

3/ Effets secondaires:
L’alimentation, malgré sa restriction calorique, reste équilibrée et sans conséquences pour l’organisme.
Le problème, ici, serait plus l’aspect financier de ces nombreuses séances à suivre.



Le REGIME DIETETIQUE:

1/ Principes:
C'est un régime hypocalorique équilibré: il respecte les besoins journaliers en nutriments et micro-nutriments.
Etabli avec "complicité" entre le diététicien et le patient, il est donc personnalisé et adapté: il tient compte des goûts alimentaires, du rythme de vie, de l'activité physique de chacun mais
aussi des éventuels critères pathologiques existants (cholestérol, diabète, hypertension...).
Il n'est pas synonyme de restrictions sévères, frustrations et monotonie: les repas sont trés variés.
Il est accompagné d'une multitude de conseils généraux sur l'alimentation, sur la cuisine... qui permet de se nourrir sainement.
Le "poids idéal" atteint, un programme de stabilisation est établi toujours avec le même souci de personnalisation.
Si le patient est demandeur, un soutien psychologique peut être associé au suivi alimentaire: réfléchir pour mieux maigrir...

2/Résultats:
Même si pour certaines personnes, la perte de poids est lente, elle sera toujours concluante et durable. Une action à long terme est plus bénéfique, elle permet d'acquérir et de garder de
bonnes habitudes alimentaires.

3/Effets secondaires:
Tous les besoins nutritifs sont assurés par ce régime équilibré: il n'y a donc aucun effet secondaire négatif. La nouvelle hygiène de vie apprise et acquise est l'assurance d'une meilleure et
bonne santé.

MEDECINE DOUCE:

1/ Les mucilages:
Ce sont des substances, sous forme de gélules ou d’infusions, à base d’algues qui gonflent au contact de l’eau dans l’estomac. Elles forment un gel et apportent ainsi une sensation de
satiété. Le volume des prises alimentaires est diminué et une perte de poids est amorcée: elle ne sera efficace et durable que si la correction des erreurs alimentaires y est associée.

2/ L’acupunture:
Les aiguilles placées à des points précis, régularisent les désordres énergétiques et les déséquilibres pondéraux.

3/ Les Patchs:
Ce ne sont pas des médicaments: ils sont composés de substances diverses dites “naturelles”.
Leur mode d’action est de couper l’appétit, d’activer le métabolisme en brulant et réduisant le stockage des Lipides et des Glucides.
Ils diminueraient le volume des prises alimentaires et déclencheraient ainsi la perte de poids. A la fin du traitement, l’habitude de moins manger serait prise. Et, même sans modifier les
erreurs alimentaires, le poids resterait stable?

Ces procédés sont un peu "simplistes" pour apparaitre comme la Solution Miracle aux problèmes de surpoids! Si leur efficacité était réelle et reconnue, le corps medical et diététique l'aurait probablement exploité: pourquoi garderait il une image de "bourreau" de l'alimentation avec des régimes, soit-disant, restrictifs, si une methode plus plaisante existait?



Les MEDICAMENTS:

1/ Le Xénical:
Il agit en stoppant 30% de l’absorption des graisses contenues dans les aliments. Son rôle se limite au tube digestif, il n’a pas d’action au niveau du cerveau.
Il est proposé et prescrit aux personnes obèses (IMC* supérieur à 27) présentant des complications (hypertension, diabète…). Il est associé à un régime hypocalorique, hypolipidique et à un programme d’exercices physiques. Il est donc un complèment à un programme d’hygiène de vie: la perte de poids sera efficace et durable.
Les effets secondaires sont liés à une baisse des apports en vitamines liposolubles (vitamines A, E et D): un support médicamenteux est parfois nécessaire.

2/ Le Réductil:
Il fait fureur aux Etats Unis et arrive en Europe. Ce médicament sera prescrit uniquement chez des personnes ayant un IMC* supérieur à 30 et sera accompagné d’un programme de correction des erreurs alimentaires.
Il aide à brûler les calories tout en diminuant l’appétit.
Le seul effet secondaire relevé jusqu‘à présent est une augmentation de la tension artérielle. La perte de poids engendrée par le traitement abaissera petit à petit cette tension et la stabilisera à la normale.

Ces médicaments sont nouveaux, la prudence est donc de rigueur. Les répercussions à long terme ne sont pas encore connues…
Il faut, aussi, bien être conscient que l’efficacité de ces traitements n’est pas due au médicament seul, mais bien au programme complet: rééducation alimentaire + nouvelle hygiène de vie + médicament. Ce dernier est une aide intéressante mais non suffisante…

* IMC: Indice de Masse Corporelle.

3/ Les coupes-faim, diurétiques et hormones thyroidiennes:
Avec la Réglementation Européenne, ces produits ont disparu des pharmacies, sans regret pour le corps médical. Ils étaient composés de substances agissant sur le système nerveux et
créant une certaine dépendance. Ils ont été assimilés à des “drogues”.
Leur efficacité était médiocre pour des effets secondaires non sans gravité: hypertension pulmonaire, problèmes cardiaques et troubles de la glande thyrroïde.



LA CHIRURGIE:

Différentes interventions chirurgicales existent. Leur efficacité est passagère et non satisfaisante, compte tenu de l'acte pratiqué et des conséquences sur la santé.

1/ La Liposuccion:
Pour certaines surcharges adipeuses localisées, il est proposé une aspiration de la graisse sous-cutanée. Ce traitement agit sur une courte période,et devra être répété régulièrement, s'il
n'est pas accompagné d'une prise en charge diététique.

2/ Ballonet dans l'estomac:
Un ballonet est placé dans l'estomac dont le volume est ainsi réduit: la satiété apparait plus rapidement. Un inconfort gastrique est permanent, il est souvent accompagné de
de vomissements. En conséquences, les prises alimentaires diminuent (donc le poids aussi), peuvent atteindre un taux calorique trop faible et conduire à une altération de l'état général.

3/ La gastro-plastie:
Il existe 3 techniques dont le but est de réduire le volume de l'estomac chirurgicalement (utilisation d'agrafes, ou d'anneau). Il devient impossible d'ingérer de grandes quantités de
nourriture. Ces restrictions alimentaires forcées aboutissent à des carences nutritionnelles.

4/ Le shunt jéjuno-iléal:
Le chirurgien établit une communication entre le jéjunum et l'iléon (2 parties de l'intestin grêle) limitant ainsi l'absorption d'une partie des nutriments ingérés et, .... inévitablement,
créant un état carentiel grave.



La majorité de ces régimes amaigrissants sont tentants et paraissent efficaces, rapides, surtout les 1ers jours. Ils sont, en fait, dangeureux, difficiles voir impossible à
suivre à long terme: monotonie, apparition de frustrations alimentaires, effets secondaires non anodins (puisque pathologiques)….et inévitable reprise de poids au
retour à l'alimentation habituelle.
Sans un suivi et une réeducation nutritionnelle, ces régimes arrêtés, les mauvaises habitudes alimentaires reprennent le dessus et les kilos superflus réapparaissent.
L’organisme réagit à la période de privation passée: il met en réserve tout ce qu’il peut dés que l’occasion se présente. La valse infernale des régimes commence!
Jouer au “yoyo” avec son poids est dangereux pour l’organisme: vouloir maigrir, c’est accepter une nouvelle hygiène de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chea.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Essai comparatif... des régimes amaigrissants ......   

Revenir en haut Aller en bas
 
Essai comparatif... des régimes amaigrissants ......
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» copper tape
» Cunard vs White Star Line
» Test Iso et prise en main du Lumix G3
» essai comparatif fuji/M43
» Comparatif écrans plats de 22 à 30 pouces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cuisine d hier et d aujourd'hui :: Regimes :: Les Divers Regimes-
Sauter vers: